La vaccination des chiots

La vaccination des chiots

Quand faut-il vacciner son chien?


La vaccination intervient très tôt dans la vie d’un chien car dès ses deux mois, il n’est plus  protégé par les anticorps de la mère. Il doit donc recevoir sa première injection de vaccin à cet âge. A l’élevage, les chiots sont vaccinés entre 7 et 8 semaines. Vous devrez donc faire le rappel entre 11 et 12 semaines. Tout sera noté sur le passeport 

Un vaccin peut momentanément provoquer des effets secondaires bénins comme de la fièvre, de la fatigue, une inflammation locale. Ces effets sont normaux. Ils sont dus à la réponse immunitaire de l’organisme de votre chiot Chihuahua. 

Il arrive, heureusement très rarement, qu’un chiot fasse une réaction allergique suite à un vaccin. Son nez puis toute sa tête va se mettre à gonfler. Dans ce cas, il faut rapidement l’emmener chez le vétérinaire, d’autant plus que le gonflement est important 

Il est recommandé de vermifuger votre chien 3 jours avant la vaccination. 

    

Le calendrier des vaccinations

La vaccination est une des armes les plus efficaces contre les maladies infectieuses. 

Vacciner votre chiot Chihuahua permettra donc de le protéger contre plusieurs maladies pouvant être mortelles. Parfois une seule vaccination ne suffit pas et nécessite des rappels à intervalles réguliers, d’où la nécessité de posséder un calendrier de vaccination de chien. 

  • A 2 mois:

    –>1ère injection du CHP pour Maladie de Carré, Parvovirose, Hépatite contagieuse 

    Ce sont les vaccins essentiels (corevaccines). Ils concernent tous les chiens quels que soient leur milieu ou leurs conditions de vie 

    Cette primo-vaccination est faite à l’élevage en même temps que l’identification du chiot Chihuahua( puce)  

  • A 3 mois

     –> 2ème injection du CHP  

     —> Eventuellement Leptospiroses et Toux du chenil qui sont des vaccins optionnels ( non core-vaccines) mais fortement recommandés dans certaines situations où il y a un risque que votre chien soit contaminé par le microbe (Leptospiroses pour les chiens ayant une activité extérieure et Toux du chenil pour les chiens devant séjourner dans une collectivité) 

          –>  -Eventuellement  la Rage: la vaccination contre la rage n’est pas obligatoire si vous restez en France par contre elle le devient dès que vous allez à l’étranger avec votre chiot Chihuahua. Elle ne peut se faire qu’à 3 mois révolu et nécessite une seule injection.Par contre, il faut attendre 3 mois et 21 jours pour aller à l’étranger.  

  • A 4 mois

      –>2ème injection pour la Leptospirose si vous avez fait une 1ère injection 

        –>3ème injection CHP pour  Parvovirose, maladie de carré et Hépatite de Rhubarth 

      

  • 1 après

    –> rappel du CHP, rappel de la Rage, rappel de la Lepto

  • Tous les 3 ans voire plus: 

    –>rappel du CHP (selon  le vaccin utilisé), rappel de la rage( suivant le vaccin)                                   

La WSAVA ( association vétérinaire mondiale des animaux de compagnie) recommande de vacciner tous les chiots en « primo-vaccination » contre les maladies universelles que sont la maladie de Carré, la Parvovirose et l’Hépatite de Rubarth. Notez que dans les pays où la rage canine est endémique, la vaccination contre la rage est également considérée comme universelle, même lorsqu’elle n’est pas exigée par la loi. 

 

Les principes de bases de ces recommandations sont :

 

    –Tous les animaux devraient être vaccinés pour les maladies dites universelles, et pour réduire l’administration globale de vaccins, chaque animal ne devrait être vacciné pour les maladies à prévalence géographique locale que si c’est nécessaire. Les vaccins ne doivent pas être administrés inutilement.

 

    –Après la primo-vaccination et le rappel effectués à 12 mois sur les chiots , la fréquence d’administration des vaccins dits essentiels ne doit pas être supérieure à une base triennale (tous les 3 ans) car la durée de l’immunité (ou DOI) est reconnue pour s’étendre sur de nombreuses années, parfois même durant toute la vie de l’animal. Le WSAVA définit les vaccins contre les maladies dites universelles comme « vaccins essentiels », et les vaccins contre les maladies à prévalence locale (du fait de l’emplacement géographique, de l’environnement local ou des lieux habituels de vie des animaux) comme « vaccins non essentiels ».

 

    – Beaucoup de praticiens interprètent ce point par une vaccination systématique tous les 3 ans, ce qui est une mauvaise interprétation. Si le chien est déjà protégé contre les trois maladies universelles, la revaccination n’apportera pas une immunité supplémentaire, et il n’est donc pas nécessaire de re-vacciner tous les 3 ans.

 

    – Le WSAVA encourage et recommande l’utilisation de tests de titrage des anticorps. Il s’agit de prélever un échantillon sanguin sur le chien qui permet de vérifier la présence d’anticorps. La présence d’anticorps contre les maladies universelles indique que le chien est protégé, et que l’administration de vaccins essentiels n’est pas nécessaire

Les maladies contre lesquelles faire vacciner votre chien  

Elles sont au nombre de 7 :  

La maladie de Carrécette maladie est très contagieuse entre les chiens. Elle frappe surtout les jeunes chiens mais elle peut s’attraper à tout âge. Cette affection est très dangereuse car elle cause le plus souvent la mort de l’animal. 

La maladie sévit encore actuellement. En Europe des épidémies surviennent régulièrement. La vaccination systématique des chiots contribue largement à maintenir la faible fréquence de la maladie chez le chien.

Elle se manifeste par de la fièvre, une baisse d’appétit, un écoulement nasal et une conjonctivite. Les symptômes deviennent ensuite plus violents car le chien a des difficultés respiratoires, il est pris de tremblements irréversibles et de diarrhées. 

– La parvovirose : cette maladie est très répandue, en particulier chez les chiens vivant en communauté (chenils, élevages, pensions…). L’animal est alors pris de diarrhées contenant du sang. Elle est souvent mortelle, notamment chez les chiots. 

– L’hépatite contagieuse canine : même si cette maladie touche de plus en plus rarement les chiens, elle existe et est mortelle. Elle ressemble à l’hépatite virale qui touche l’homme, avec des problèmes oculaires en plus. 

-La rage
La vaccination contre la rage n’implique qu’une seule injection lorsque le chiot a 3 mois.  Comme tout vaccin, le vaccin contre la rage n’est pas obligatoire en France.Seuls les chiens catégorisés doivent être à jour du vaccin;

Par contre si votre chiot Chihuahua est amené à voyager à l’étranger, le vaccin est obligatoire

Le vaccin contre la rage est aussi obligatoire pour votre chien en cas de séjour en pension, en expo.Il n’est plus obligatoire pour aller en Corse, en Martinique et en Guadeloupe ou à la Réunion. Par contre il est demandé pour La Guyane et Mayotte.

Ces précautions sont prises car la rage est la seule maladie transmissible à l’homme chez qui elle est mortelle.

La 1ère injection se fait à partir de l’âge de 3 mois. La vaccination est considérée réglementairement valide au plus tôt 21 jours après la date de l’injection.

Les rappels ultérieurs sont réalisés selon le rythme fixé dans l’AMM.

– 1 an pour la majorité des vaccins disponibles sur le marché français( jour pour jour)

tous les 3 ans maximum pour les vaccins Versiguard Rabies, Versican Plus L4R et Rabisin.

– La leptospirose : 

Elle se manifeste par une hépatite doublée d’une grave insuffisance rénale. Elle est due à une bactérie que l’on retrouve dans l’urine des rongeurs. 

1. Le vaccin contre la leptospirose offre une protection pour un maximum de 12 mois.

 2. Ce vaccin est associé à des réactions indésirables chez le chien bien plus que tout autre type de vaccin. Les vétérinaires sont en particulier sensibilisés au risque d’anaphylaxie aiguë (réaction allergique sévère, démesurée, susceptible d’entraîner le décès du chiot  touché par arrêt respiratoire ou cardiaque) qui peut survenir chez les races petites ou naines après vaccination contre la leptospirose. La vaccination systématique de ces races ne doit être envisagée que chez les chiens particulièrement exposés au risque d’infection.

3. Le vaccin doit être administré uniquement s’il existe un risque réel.

 4. Leptospirosis peut être relativement rare dans votre zone géographique, il est également intéressant de demander à votre vétérinaire si il / elle a récemment vu des cas confirmés au niveau local. Sinon, et si votre chien ne mène pas une vie qui comporte un risque d’exposition, vous pouvez décider de ne pas vacciner contre la leptospirose. 

5. Les signes cliniques de la leptospirose sont les suivants: fièvre, douleurs articulaires et/ou musculaires, faiblesse générale, diarrhée et vomissements, écoulements oculaire et nasal, mictions fréquentes, jaunissement des gencives et du pourtour des yeux. Si votre chien présente ces symptômes, amenez-le immédiatement chez votre vétérinaire.

– La piroplasmose : cette affection est transmise par les tiques ; les globules rouges sont détruits par un parasite. Si votre chien contracte la maladie, il n’aura plus d’appétit, sera très fatigué, pris de vomissements et ses urines seront très foncées. Il doit être soigné très rapidement car il peut mourir de jaunisse et d’urémie. 
La vaccination se fait en deux injections, à un mois d’intervalle, dès l’âge de 5 mois. Elle sera inefficace si elle est pratiquée alors que le chien est déjà malade. 

– La toux du chenil :
1. Pour la plupart des chiens, la toux de chenil constitue une maladie bénigne semblable à la grippe ou au rhume humain. Elle est habituellement traitée en gardant le chien silencieux et au calme et en lui administrant des médicaments pour apaiser sa gorge. Des antibiotiques peuvent parfois être prescrits pour traiter des infections secondaires.

 2. Les vaccins contre la toux de chenil sont généralement réservés aux chiens qui vivent au contact de leurs congénères – typiquement dans des refuges ou des chenils. Il est à noter cependant que si certains chenils réclament une vaccination contre cette maladie avant l’admission de l’animal, d’autres refusent les animaux déjà vaccinés par crainte de contamination par excrétion.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article de blog
Vaccination des chiots
Titre de l'article
Vaccination des chiots
Description
Quand faut-il vacciner un chiot? Le calendrier des vaccinations. Contre quelles maladies faut-il le vacciner?
Auteur
Editeur
Grisous'Tiny World
Logo

Laisser un commentaire

Fermer le menu