A quel âge un chiot doit-il être propre ?

A quel âge un chiot doit-il être propre ?

Lorsque l’on adopte un chiot  et qu’on l’accueille dans la maison, c’est en général l’apprentissage de la propreté qui préoccupe le plus les maîtres. Ils ont souvent très peur de ne pas y arriver et de devoir éponger et nettoyer durant toute la vie du chien. Rassurez-vous : cette situation est très rare !

Vous prenez votre mal en patience, sachant que les incidents avec des chiots , cela fait partie de l’aventure. Vous savez qu’il va falloir ramasser et nettoyer de temps en temps, au début…. mais bon…

Mais c’est plus compliqué qu’une simple histoire d’âge. Les espoirs et les attentes des uns et des autres sont différends mais aussi leur perception de la propreté . 

Certaines personnes sont « à fond » pendant un mois et il y a encore trop d’incidents par rapport aux efforts fournis et ils se découragent ou s’inquiètent, alors qu’ils sont sur la bonne voie : le chiot n’est juste pas encore tout à fait physiquement apte à se retenir. 

Besoin d'aide pour apprendre la propreté à votre chien?

Vous venez d’adopter un chiot et vous souhaitez lui apprendre la propreté?
Votre chien est plus âgé mais vous n’avez jamais réussi à le rendre propre?
Vous n’en pouvez plus de ramasser les pipis et cacas quand vous rentrez chez vous!
Sans parler de l’odeur persistante dont vous n’arrivez plus à vous débarasser 
Ebook
Sachez qu’il y a une solution rapide, efficace et facile à appliquer !
Dans « Comment rendre mon chien propre? »
 
Je vous donne la méthode pas-à-pas pour rendre votre chien parfaitement propre
en 14 jours (même si vous pensez avoir déjà tout essayé!)
 

La propreté primaire

La propreté primaire est la propreté que la mère enseigne au chiot. Jusqu’à l’âge d’1 mois, la mère fait faire leurs besoins a ses petits en les léchant et en absorbant la totalité de ce qu’ils rejettent pour garder le nid propre. Mais a partir d’1 mois, âge a partir duquel le chiot commence à sortir elle ne le fait plus, et leur apprend a garder le couchage propre, en continuant toutefois a éliminer leurs « petits oublis ». C’est la propreté primaire, qui fait qu’un chiot ne fait jamais ses besoins là où il dort, la où il mange, et la où il joue ou réside en général. 

Sur le plan anatomique, le contrôle des sphincters (les muscles qui permettent de « se retenir ») n’est pas complet avant 4 mois. A 3 mois le chiot a appris par sa mère qu’il faut faire ses besoins en dehors de l’endroit où il dort mais il ne peut physiologiquement pas se retenir. 

Demander a un enfant de 9 mois de ne pas faire dans sa couche? Impossible, n’est ce pas ? Et bien il en va de même pour le chiot, qui ne peut tout simplement pas se retenir plus de 2 ou 3 heures en général avant 4 mois. 

Un chiot sera donc propre en général entre 4 et 6-7 mois, même s’il existe des exceptions, qui sont rares. 

Globalement, on considère qu’un chien n’a pas de problème de malpropreté avant l’âge de 7-8 mois Ne demandez surtout pas autour de vous à quel âge les chiots sont devenus propres, cela varie d’un animal à un autre. Vous ne réussirez qu’à vous tracasser si votre chien est un peu « en retard ». Il n’y a pas d’inquiétude à avoir avant 7 ou 8 mois, même si la norme se situe entre 4 et 6 mois. 

 

L'âge n'est pas le seul critère à prendre en compte!

L’âge à lui seul ne permet pas d’affirmer que quelque chose ne va pas quand un chiot n’est pas propre « assez vite ».Et vous baser sur les chiens des autres parce que c’est la même race n’est pas un bon repère ! L’âge auquel un chiot est propre dépend du travail que vous faites avec lui et de ce qui a été initié avant qu’il ne vienne vivre chez-vous. Il dépend donc

  • à quel âge le chiot a commencé à apprendre à faire ses besoins à l’extérieur (chez l’éleveur)?. Le chiot avait-il été initié à la propreté en étant sorti régulièrement ou faisait-il ses besoins dans un box? Suivant l’un ou l’autre cas, le temps d’apprentissage sera plus long même si la propreté sera acquise dans tous les cas. Pour les chiots Chihuahua de l’élevage, je commence à les sortir dès que le temps le permet à partir de 5 semaines. Ils adorent vite cela et jouent avec l’herbe et les feuilles!
  •  
  • quelle est votre disponibilité pour sortir votre chiot le plus souvent possible?  (quitte à le sortir « pour rien ») – une disponibilité à temps plein pendant quelques semaines (mais parfois une ou deux semaines suffisent) permet simplement d’éviter un maximum d’incidents à l’intérieur. Cela permettra aussi de multiplier les opportunités de voir le chiot se soulager dehors (et de renforcer ça avec des récompenses !) 
  • que mange le chiot?  L’alimentation du chien est la base pour réussir à rendre votre chien propre. Vous devez tout d’abord utiliser une nourriture de qualité. Certaines croquettes malheureusement contiennent beaucoup de céréales ou des protéines de mauvaise qualité, ce qui fera que le taux de digestibilité de votre animal ne sera pas optimal. Les conséquences–> beaucoup plus de selles au courant de la journée et beaucoup plus de travail pour vous!!
  •  
  • Pour vous aider à régulariser le système digestif de votre animal, nourrissez-le à des heures fixes, la semaine comme le week-end. Le système de votre chien est comme une horloge. Laissez-lui ses aliments pendant seulement 20 minutes. Puis retirez sa gamelle. Restez vigilants pendant l’heure suivant le repas, ne le laissez pas à lui-même. Sortez le régulièrement pendant cette heure. 

⭐La Formation que je recommande et que j’utilise au quotidien à l’élevage⭐

Comment rendre mon chiot propre?

La méthode efficace même si vous avez déjà tout essayé en vain!!

Comment apprendre la propreté à son chiot ?

Pour qu’un chien fasse ses besoins dehors, il faut respecter certaines étapes et surtout être patient ! Tous les chiens n’apprendront pas au même rythme. 

Les règles de base de la propreté 


Le meilleur moyen pour apprendre rapidement quelque chose à son chien est le renforcement positif. Le renforcement positif est en fait l’ajout d’un privilège. Un renforcement positif peut être une gâterie, une caresse, un mot comme « bon chien », un jouet, un cliqueur, bref n’importe quoi qui fait plaisir à notre chien. La gâterie puis les compliments sont souvent le plus simple et le plus appréciés par le chien. 

Une unique seconde pour l’association !
Pour rendre votre récompense efficace, vous devez la donner dans la seconde qui suit le comportement souhaité. La mémorisation d’un chiot est très limitée et son attention est facile à détourner. Donc, si vous attendez d’être retourner dans la maison avant de récompenser votre chien, il associera la gâterie à la dernière chose faite. 

Apprendre la propreté le journée

La première à chose à faire est toute simple, mais demande de l’implication et du temps de votre part. 

Vous devez sortir votre chiot très souvent!!!

Il faut le sortir  toutes les 2 heures, parce que, encore une fois, il ne peut pas se retenir davantage, son sphincter et sa vessie ne le lui permettent pas. 

  1. Ne pas attendre ! Commencez dès son arrivée. Un chiot de 3 mois comprend parfaitement les ordres que vous lui donnez. 
  2. Tolérer les petits accidents ! Il existe pendant un certain temps des « accidents », même chez un animal qui est devenu propre. Ne les acceptez pas mais tolérez-les ! De même, pardonnez les petits oublis dus à l’émotion. 
  3. Systématiquement dès que votre chiot a fait ses besoins dehors, dans le jardin ou en balade, récompensez-le par une caresse et des compliments. N’ayez jamais peur du ridicule et de renforcer les bons comportements à chaque fois ou donnez-lui une petite friandise

Mais le sortir toutes les 2 heures, si vous le faites n’importe quand et n’importe comment, n’empêchera en rien les accidents, et n’apprend rien au chien. 

Un chiot se soulage a 3 moments clefs 

  • Dès le réveil : pas le temps de prendre un café, tout juste celui de s’habiller et hop ni une ni deux, bébé chien dans les bras et hop dehors. Après une si longue attente, la moindre minute est une torture pour cette petite vessie, alors si vous n’allez pas assez vite…. 
  • Après chaque repas : un chiot mange trois fois par jour. Après chaque repas, il fait ses besoins, c’est automatique. Lorsqu’il était tout petit, après la tétée, la mère lui léchait le ventre pour stimuler l’évacuation des selles. L’élimination après le repas reste présente pendant plusieurs semaines. 
  • Après chaque phase de jeu : là non plus ça ne loupe pas, dès que l’on arrête de jouer, hop pipi !Voilà pour les grands moments de la journée, entre ces périodes il faut le sortir le plus souvent possible, dans l’idéal toutes les 2 heures.  

Il vous suffit d’observer votre chiot pour le sortir a ces moments clefs et toutes les 2 heures entre deux et cela jusque qu’il soit propre vers 4, 5 voire 8 mois sans vous décourager!! Au fur et à mesure vous pourrez allonger cette durée car il saura se retenir plus longtemps

Apprendre la propreté à un chiot la nuit 

  • Sortir le chiot le plus tard possible avant le coucher : 23h00 par exemple. 
  • Limiter l’apport en eau le soir : le chiot n’a pas besoin de boire pendant la nuit. Si le repas à lieu vers 20h00, alors on retire l’eau vers 21h00. 
  • Limiter l’espace : plus l’espace et grand et plus le chiot fera ses besoins

Vous vous attendez à une astuce? Il n’y en a pas! Le sortir souvent est la seule méthode pour lui apprendre à être propre. Vous verrez qu’au fur et à mesure, il apprendra à se retenir et à attendre à ce que vous le sortiez. Il apprendra à connaitre vos habitudes et à savoir quand vous le sortez.Comme pour tous les dressages, c’est la répétition et la patience qui fera le reste. 

En le sortant très régulièrement, vous faites en sorte que votre chiot n’ait pas l’occasion de faire à l’intérieur. Le chien étant un animal d’habitudes, c’est ainsi qu’il finira, à force de répétition, par trouver normal de faire dehors. 

Certains préconisent l’apprentissage de la propreté via un journal, une serpillère, une caisse a chat, ou autre, permettant au chien et surtout au chiot de se soulager a un endroit précis quand il en a besoin. Je déconseille cette méthode. 

Pour la simple et bonne raison que quel que soit l’endroit ou le support choisi, cette technique revient a une seule et même chose : apprendre a votre chien a faire a l’intérieur de la maison. 

Et lorsque sera venu le moment de retirer cette habitude, il sera terriblement difficile de faire comprendre au chien qu’a partir de ce moment, il ne doit plus faire a l’intérieur. 

C’est un concept qu’il ne comprend pas : pourquoi avant il avait l’autorisation de faire a l’intérieur, et pourquoi maintenant il ne peut plus ? C’est incohérent pour lui, et donc incompréhensible.   

Autant lui donner de bonnes habitudes dès le départ, et inscrire son éducation a la propreté dans une logique qui sera toujours la même : a l’intérieur c’est interdit, a l’extérieur, c’est récompensé. 

Que faire lorsqu’il y a eu un « accident » ?

Malgré toutes les précautions prises et toute la bonne volonté du monde, il y aura de temps en temps un petit accident. Mais après tout, c’est normal, on exige tellement de chose de ce petit chiot : être propre, ne pas pleurer, apprendre à marcher en laisse, ne pas réclamer à table et tout ça chez des gens qu’on n’a jamais vu, sans sa maman et ses frères et sœurs ! 

Il y a deux cas de figure : 

  • Le chiot se met en position et vous le voyez faire .La seule chose à faire est de porter le chiot au moment où il fait pour le déposer dehors toujours au même endroit. Le seul fait d’être dérangé et déplacé au moment où il fait ses besoins l’incitera à aller de lui-même dehors. 
  •  
  • Le chiot a fait ses besoins en dehors de votre champ visuel et vous vous en rendez compte plus tard. Même si cela fait 3 secondes, c’est TROP TARD, ne le disputez pas, il ne comprendra pas pourquoi . Le chiot n’est pas capable d’associer deux événements distincts dans le temps. Mettez-le dans une autre pièce et nettoyez les bêtises. 

Ne surtout pas nettoyer en sa présence, la position basse (accroupie ou à genoux) serait interprétée comme un appel au jeu par le chiot – et on est d’accord, ce n’est pas le but T

Les 3 choses qu'il ne faut pas faire!!

L’apprentissage de la propreté est l’exemple même d’une éducation positive à base de récompenses. Il est utile de le rappeler, car certains maîtres ne supportent pas de « laisser passer » les petits pipis par terre. 

      1. Punir un chiot qui se soulage à l’intérieur.

 Même si vous venez de le sortir ou s’il a déjà fait 10 minutes auparavant ! C’est injuste et INUTILE! Lorsque l’on découvre un besoin, la meilleure attitude est donc de faire comme si l’on n’avait rien vu,

Ce n’est pas en frappant le chiot, en le secouant ou encore en lui mettant le museau dans son urine qu’on lui apprend à faire ses besoins à l’extérieur. Ces  comportements, totalement incompréhensibles pour le chiot, risquent, au contraire, de retarder l’apprentissage de la propreté, rendant le chiot craintif. Le chien ne ressent pas de dégoût particulier pour ses crottes mais, sentant votre répulsion, la prochaine fois il fera sous un meuble pour que vous ne le voyiez pas (preuve qu’il comprend très bien, même petit !). Il peut aussi manger ses crottes pour les faire disparaître. Cela s’appelle de la coprophagie et c’est un problème beaucoup plus difficile à résoudre!

      2. Nettoyer en sa présence :

En effet, le fait de vous occuper de ses dejections (il sait parfaitement a l’odeur que ce sont les siennes) est une marque d’attention détournée que vous lui apportez. De plus, la position accroupie que vous adoptez lorsque vous vous nettoyez est une position d’appel au jeu pour le chien (l’équivalent, chez lui, de la position « tête en bas » et fesses en l’air, pattes avant écartées). 

Nettoyer les pipis et les crottes de votre chien devant lui est une marque d’attention et un appel au jeu, ce qui risque de l’inciter a faire a l’intérieur, puisqu’en « jouant » avec lui, vous le récompensez, et qu’en prime vous vous intéressez a ce qu’il fait. 

Lorsque vous devez nettoyer, isolez votre chien dans une pièce a laquelle il a accès librement (cuisine, salon…), et nettoyez avec du vinaigre blanc, qui est un désinfectant un désodorisant et un répulsif naturel.. 

     3.Jouer avec lui

Quand vous sortez votre chiot, ne jouez pas avec lui tant qu’il n’a pas fait ses besoins. Sinon la sortie pour lui signifiera le moment où il joue avec son maître et non pas celui où il doit faire ses besoins.Joue

Quelques fausses croyances

  
« Il est sorti pendant 20 minutes et a fait pipi dès que je l’ai rentré ! Il le fait exprès!» 

Mais non il n’a pas fait exprès, il n’a juste pas compris ce que vous attendiez de lui, ni à quoi sert cet environnement extérieur. Avec de la patience, et en appliquant les quelques règles simples de l’apprentissage de la propreté, il va y arriver et vous aussi. N’oubliez pas de le sortir après chaque repas, chaque phase de jeu et aussi à chaque réveil. Et oui, patience ! 

« Il sait qu’il a fait une bêtise, il baisse les oreilles » 

Vous rentrez à la maison après votre journée de travail et là votre petit protégé baisse les oreilles et fuit jusqu’à son panier. Deux raisons sont possibles :  le chiot anticipe la colère parce qu’il a compris qu’à chaque retour à la maison vous aller crier… Ou alors , en rentrant avec un visage grave et peut être un ton de voix particulier, le chiot va s’inquiéter. Soyez vigilent à ne pas induire de la peur à votre chiot ! 

« J’ai beau lui mettre le nez dedans, il ne comprend pas ! » 

C’est normal, ce n’est pas comme cela que l’on va faire comprendre la propreté à un chiot. Sentir des urines ou des selles pour un chien c’est normal, c’est même super cool ! c’est une mine d’information pour le chien, donc ça ne va pas le traumatiser loin de là ! 

Comme nous avons pu le dire, apprendre la propreté comme apprendre à rester seul… sont des entreprises qui peuvent prendre du temps et parfois même beaucoup de temps en fonction des chiots. La patience reste le maître mot en éducation canine. 

Si vous devez vous absenter régulièrement plusieurs heures d’affilée par jour, votre chiot ne pourra pas se retenir et apprendre tout seul à ne pas faire ses besoins dans la maison. L’utilisation de tapis éducatifs pourra alors être une solution afin de limiter les dégâts, mais allongera la durée avant que le chiot ne soit définitivement propre! 

Il urine quand il est content !   

Certains chiots urinent sous eux lorsqu’ils sont très excités, notamment au retour du propriétaire, ou lorsqu’ils ont peur : il s’agit de mictions émotionnelles, qui passent le plus souvent avec l’âge. On ne doit pas punir ces chiots : d’abord parce qu’ils ne contrôlent pas ces émissions d’urine. Ensuite parce que chez le chien, s’accroupir et émettre un jet d’urine est signe de soumission (en plus de la peur) : gronder un chiot en cas de miction émotionnelle, risque donc de l’inciter à uriner encore plus de cette manière !  Si ce problème perdure, il faudra voir avec un comportementaliste quelle en est la cause.

 

A retenir

Prendre son temps et faire les choses correctement 

Pour qu’un chien fasse ses besoins dehors, il faut respecter certaines étapes et surtout être patient ! En effet  tous les chiens n’apprendront pas au même rythme. Il n’y a pas d’âge précis pour qu’un chiot soit propre

La plupart des gens font de leur mieux et la plupart des chiens peuvent apprendre. 

Mais parfois, ça ne colle pas! Ça vient, le plus souvent, de votre chien et de vous, c’est une dynamique. C’est-à-dire que vous et ce chien-là, vous n’arrivez pas à vous « caler » sur le bon timing. Pas de panique ! Il  s’agit fréquemment de repenser à la façon dont vous avez éduqué votre chiot et d’ajuster quelques détails .

Pour vous aider, je vous propose 2 formations qui expliquent pas à pas comment s’y prendre

⭐La Formation que je recommande⭐

Comment rendre mon chiot propre?

La méthode efficace même si vous avez déjà tout essayé en vain!!

                 Chien mode d’emploi                     

5 heures de vidéo sur l’accueil et l’éducation du chiot

——————–

Partager cet article
RSS2
Follow by Email4
Facebook42
Pinterest
Instagram15
Rendez-vous sur Hellocoton !

Article de blog
A quel âge un chiot doit-il être propre?
Titre de l'article
A quel âge un chiot doit-il être propre?
Description
A quel âge un chiot doit-il être propre? Lorsque l’on adopte un chiot et qu’on l’accueille dans la maison, c’est en général l’apprentissage de la propreté qui préoccupe le plus les maîtres. Ils ont souvent très peur de ne pas y arriver et de devoir éponger et nettoyer durant toute la vie du chien. Rassurez-vous : cette situation est très rare !
Auteur
Editeur
Grisous'Tiny World
Logo

Laisser un commentaire

Fermer le menu