Eternuement inversé

Eternuement inversé

La première fois que le maître d’un Chihuahua est confronté à une crise d’éternuement inversé, il y a de quoi être paniqué! Pour cette raison il est très utile de la reconnaître afin de ne pas la confondre avec tout autre problème pulmonaire, cardiaque ou respiratoire. Et ainsi éviter d’appeler le vétérinaire un dimanche soir, complètement paniqué. 

Qu'est-ce que l'éternuement inversé?

L’éternuement inversé se présente comme une crise impressionnante, pendant laquelle le chien s’immobilise, allonge soudainement le cou et fléchit ses pattes avant, le ventre rentré, et se met à inspirer par le nez de façon forte et répétéebouche fermée, tout en émettant un ronflement rappelant le grognement du cochon 
Les crises sont très angoissantes pour le chien (qui prend d’ailleurs une expression angoissée), et pour ses propriétaires, impuissants devant leur chien qui « s’étouffe ».

 Un propriétaire de chien non informé peut penser que son chien s’étouffe ou qu’il cherche à vomir et se trouver bien démuni, sans moyens de réagir. 

Combien de temps dure une crise?

Une crise d’éternuement inversé est temporaire, en général cela varie de quelques secondes à une ou deux minutes. Immédiatement après l’arrêt d’un reverse sneezing, le chien reprend un comportement normal.   

Est-ce grave?

 Ce phénomène peut sembler paniquant, mais c’est en fait une irritation du palais mou et de la gorge et n’est pas dangereux pour la vie de l’animal.  Même si les crises sont impressionnantes, dans l’immense majorité des cas, l’éternuement inversé n’est pas quelque chose de grave : les crises ne durent que quelques secondes (maximum une ou deux minutes), elles sont très espacées dans le temps, et le chien est tout à fait normal entre deux crises (absence de toux, d’éternuements, de fatigue, d’essoufflement…)  .Un traitement n’est pas nécessaire

A quel moment cela se produit-il?

Les épisodes d’éternuement inversé peuvent survenir à tout moment mais ils sont plus fréquents quand le chien est au repos ou à l’inverse après une période d’excitation faisant suite à un exercice physique ou une activité de jeu

Quelles en sont les causes?

L’origine du reverse sneezing est une irritation du nez et du pharynx.  Toutes sortes de phénomènes peuvent être à l’origine d’un éternuement inversé : des causes tout à fait ponctuelles (poussière, fumée, courants d’air, brusque changement de température…  

Elle peut être aussi déclenchée par des parasites, des allergies, un irritant mécanique ou physique, une inflammation.  
Si l’événement survient de manière ponctuelle et rare, il est possible que ce soit inflammatoire ou traumatique passager.

 Les chiens appelés brachycéphaliques (au visage aplati), tels que les bouledogues, les carlins ou les boxers, seraient plus disposés à faire du reverse sneezing, puisque leur palais mou est souvent plus long que la normale. De plus leur conformation respiratoire souvent anormale et trop étroite, provoque facilement de l’inflammation dans leurs voies respiratoires.  

Que faut-il faire?

Il convient avant toute chose de ne pas paniquer pour ne pas ajouter de stress à votre chien pour qui ce genre de crise peut être très angoissante. Le mieux est d’attendre le plus calmement possible la fin de la crise.

Vous pouvez favorisez le retour à une respiration normale en bouchant les narines de votre chien et en lui caressant la gorge. Ce dernier geste vise à provoquer le réflexe de déglutition chez le chien et décoller le nasopharynx qui s’est fermé pendant la crise d’éternuement inversé. Mais la crise passera d’elle même de toute façon mais si vous ne faites rien

Les autres causes d'éternuements

La présence d’un corps étranger 

Tout corps étranger présent dans les cavités nasale déclenche des éternuements. Il s’agit souvent de petits débris végétaux que le chien a inhalé lors d’une promenade. Le chien se met alors à éternuer brusquement, violemment et sans discontinuer en se frottant la truffe. Par ses éternuements, l’animal peut réussir seul à expulser le corps étranger. Mais, il arrive dans certains cas que le corps étranger reste dans les cavités nasales et provoque un écoulement sanguin du côté de la narine où il est coincé. Cet écoulement peut devenir mucopurulent si le corps étranger n’est pas retiré. 

Une rhinite allergique 

Chez le chien, cette inflammation saisonnière de la muqueuse des fosses nasale résulte généralement d’une allergie aux pollens. Les éternuements s’accompagnent généralement d’un jetage nasal (nez qui coule) séreux (liquide) bilatéral (des deux narines). C’est l’équivalent du « rhume des foins » rencontré chez les humains 

Une rhinite infectieuse

Les éternuements peuvent notamment être dus à une infection par un champignon appelé Aspergillus. Cette infection fongique s’accompagne généralement d’autres signes cliniques comme un écoulement nasal purulent  par une seule narine et des saignements de nez

Une rhinite infectieuse peut aussi être secondaire à une affection dentaire comme l’abcès d’une racine dentaire. Dans ce dernier cas, les éternuements sont généralement accompagnés d’un écoulement de mucosités épaisses et purulentes par une seule narine. 

 

Conclusion

L’éternuement inversé est juste une caractéristique de certaines races dont le Chihuahua.Si les crises sont seulement occasionnelles (1 voire 2 fois par jour), alors il n’y a pas lieu de s’inquiéter ! Par contre, si elles sont fréquentes ou si votre Chihuahua présente d’autres symptômes, il faudra consulter votre vétérinaire pour mettre en place un traitement 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article de blog
Eternuement inversé
Titre de l'article
Eternuement inversé
Description
Eternuement inversé chez le Chihuahua: symptômes, durée, gravité, causes et traitement
Auteur
Editeur
Grisous'Tiny World
Logo

Laisser un commentaire

Fermer le menu